Jacques SAUSIN

jacques sausin

Danseur

Danseur (1949)

 

1963

JACQUES SAUSIN
Avant d'être Bruxellois, Jacques Sausin se targue, pour y avoir vécu 28 ans, d'être tout d'abord Ixellois.
Né le 26 mai 1932 à Ixelles, Jacques Sausin aura pendant cinq ans, jusqu'à son admission au Théâtre Royal de la Monnaie à 17 ans en août 1949, Sonia Mertens, ex-première danseuse de La Monnaie comme professeur. Il en gardera un souvenir ineffaçable.
Quand en 1954 il revient de son service militaire, Jacques Sausin récupère son poste sous la direction de Jacques Etchevery à La Monnaie dont il dansera plusieurs chorégraphies:
Jeux de Debussy avec pour partenaires Janine Berdel et Jane Simmons.Le Songe d'une Nuit d'Eté dans lequel il dansera Bottom.Le Ballet des Chandelles, avec Elsirova et André Leclair, Les Petits Riens de Mozart, la Symphonie Fantastique de Berlioz, Chabrier avec Janine Berdell, Jean Decock, Dolores Laga, Daniel Lambo, Degas, La Danse, Le Lac des Cygnes, Le Cid avec Janine Berdell et Jean Decock. La Licorne, Le Mandarin Merveilleux de Bela Bartok, avec Arnold Poels, Jean Decock, Dolores Laga, Mario Ohn et Daniel Lambo et André Leclair. Pélléas et Mélisande etc...
En 1957 Pour sa première chorégraphie, Suite de Valses, Jacques Sausin fait évoluer ses danseurs dans des décors de René Delescluze au son des Valses du Chevalier à la Rose de Richard Strauss. Pour continuer dans la Méphisto Valse de Franck Listz il a mis l'accent sur les trois personnages principaux de Faust: Marguerite dansé par Jane Simmons, Faust par Jacques Sausin lui-même et le Diable par Jean Decock.
De ces dix belles années 1949 à 59 à La Monnaie, Jacques Sausin ne regrette rien du tout.
A la reprise de la Monnaie par Maurice Huismann le premier spectacle de ballet réunit Les Sylphides de Chopin dans lequel Jacques Sausin interprète le Poète, il participe ensuite au ballet Le Prisonnier de la compagnie Western Ballet, et au Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky dans la chorégraphie de Maurice Béjart.
Soliste au Ballet du XX Siècle de Maurice Béjart en 1960, Jacques Sausin particpe aux Quatre Fils d'Aymon, Fantaisie Concertante de Janine Charrat, Introduction à des Contes de ma mére l'Oye de Paolo Bortoluzzi. L'Art de la Barre de Béjart etc..
Il quitte une première fois la compagnie pour illustrer l'Antigone de Sophocle au Théâtre de Alliance partout en Belgique pendant quatre mois. En 1963, il décide de se diriger également vers l'enseignement tout en travaillant comme soliste sous la direction d'Elsirova au Théâtre Royal de Mons. Hanna Voos l'y remarque et l'invite l'année suivante à danser au Ballet du Hainaut: Les Forains de Christian Foix, la Création du Monde de Roger George et dans Daphnis et Chloë de Georges Skibine.
Premier danseur au Ballet du Hainaut jusqu'en 68, il participera à de nombreux ballets Crescendo de Christian Hazera, Symphonie no 39 de Mozart avec Sabine Sallé et Corinne Dupuis et La Favorite de Boris Tonin, un pas de deux des Indes Galantes avec Sonja Koeller, le Pas de Trois de Paquita avec Jeannette Jacquet et Odette Meunier, Les Porcelaines de Tournai d'Hanna Voos avec Sabine Sallé, Clair de Lune de Jeanne Brabants avec Annie Savouret, Studio 60 de Claude Bessy avec Marie-Louise Pruvot, Symphonie Fantastique avec Jeannette Jacquet, Schéhérazade, de Boris Tonin, Invitation au Jazz et le pas de deux d' Aranjuez de Jorge Lefebre. Et en plus toutes les opérettes qu'il adorait....
De retour à Bruxelles en 1968, Maurice Béjart l'envoie au Ballet Gulbenkian au Portugal où il danse du Lifar et Quatro Santos du directeur Walter Gore et le rôle d'Anders dans A Ressaca de la danoise Nini Theilade.
En fin de saison, de retour à Bruxelles pour les vacances, Vittorio Biaggi, lui propose de danser le rôle du Soleil dans Platée à La Monnaie.
A la surprise de beaucoup il devient à 37 ans professeur du Ballet du XXieme. Siècle et de la 3eme année des filles et du groupe de garçons, tous niveaux confondus à Mudra tout en continuant à donner des cours à son école privée La Leçon
Jusqu'au transfer de la compagnie à Lausanne, régulièrement à Bruxelles ou en tournée, Jacques Sausin a continué de donner des cours au Ballet du XXe Siècle. Il a été pendant 14 ans professeur à Mudra.
En 1994 Michel Gascar, directeur de Rudra à Lausanne l'invite pendant trois semaines à y donner des cours.
Professeur reconnu en Belgique, Claudine Swann du Ministère l'a invité à donner des Cours de Démonstration pour les professeurs d'académie.
En 1970, Jacques Sausin a souffert d'un cancer du poumon et de deux côtes et dût se faire traîter.
Aujoud'hui remis, après une vie dédiée à l'art de la danse sous toutes ses formes: danseur, chorégraphe et professeur, il profite dans son appartement bruxellois d'une retraite bien méritée.

• Vous avez trouvé des erreurs ? Quelquechose manque ? N'hésitez pas à contribuer au projet. •